• Laurence Garnier

Augmentation du nombre de lits au CHU de Nantes

L’augmentation du nombre de lits au CHU est une bonne nouvelle pour les Nantais, mais un camouflet pour le projet Île de Nantes.


Le maintien de l’hôpital Nord Laënnec est la preuve que le projet de nouvel hôpital à 1 milliard d’euros sur l’île de Nantes est déjà trop petit, avant même de démarrer. Un tel manque d’anticipation vire à la gabegie sanitaire.


À l’époque, le projet Île de Nantes devait regrouper l’ICO, Laënnec et l’hôtel Dieu pour 1 Milliard d’euros. Aujourd’hui, on déménage l’Hôtel Dieu pour 1,2 milliard. Et on crie victoire pendant que la santé publique crie famine.



dégradé site LG.png