top of page
  • Laurence Garnier

Les balconnières ont remplacé les lumières

Quelle tristesse ce matin dans les yeux de ma fille de 11 ans cherchant les illuminations de Noël dans le centre-ville ! A Nantes, les balconnières ont remplacé les lumières et l’«art urbain» a remplacé les sapins. Le message universel de Noël remplacé par des décorations « à la nantaise ». N’avons-nous même plus droit à un peu de magie et de poésie ?

Quel Noël triste !

Ci-dessous : rue d’Orléans, rue Crébillon, place Royale, ce samedi 3 décembre ⤵️






dégradé site LG.png
bottom of page