• Laurence Garnier

Mois de la femme : la ville de Nantes choisit de mettre en avant une femme voilée

Mois de la femme : la ville de Nantes choisit de mettre en avant une femme voilée, puis retire l’affiche en catastrophe. Promouvoir le voile est une faute politique, une atteinte à la laïcité. Merci aux lanceurs d’alerte ! Pas un euro d’argent public ne doit servir le communautarisme.



dégradé site LG.png